Les Carrefours du labyrinthe – Cornelius Castoriadis

pdf

Les essais rassemblés ici se rejoignent dans une même perspective. Ils combattent la prétention scientiste de notre époque, en partant des pratiques où elle s’était installée : psychanalyse, linguistique, économie politique. Pour Castoriadis – on en a eu la preuve, notamment avec L’Institution imaginaire de la société – la philosophie n’est pas un exercice abstrait et ce n’est qu’à partir des  » étants « , que l’on peut valablement parler de l’être. La mise à mort du néo-positivisme, à laquelle procède ce livre, ne se fait pas du haut du ciel des idées, mais dans la praxis la plus contemporaine. Castoriadis frappe des coups très durs qui annoncent la fin d’une époque et la renaissance d’une raison libérée du rationalisme.

Laisser un commentaire